Avertir le modérateur

29/05/2007

Tout sauf Sarkozy -suite : quand René Naba use du terrorisme intellectuel contre Jean-Yves Camus

Jean-Yves Camus, dans sa tribune sur La vraie histoire du site Tout sauf Sarkozy publiée dans Libération le 21 mai, auquel j'ai déjà fait référence déclarait : 
 
"Michel Schneider affirme en outre avoir été le conseiller épisodique de Le Pen jusqu'en 2006. La présence sur le site Tout sauf Sarkozy de textes antisionistes radicaux, voire à connotation antijuive, repris (de manière autorisée ou non, c'est encore une autre question) d'autres sites Internet d'extrême gauche ou islamistes ne prouve rien d'autre qu'une évidence connue : il existe, à droite du FN, une mouvance groupusculaire glauque qui peut se reconnaître à la fois dans les écrits de son propre camp, dans ceux d'un disciple de Noam Chomsky comme Jean Bricmont et de nationalistes arabes comme René Naba. Cela peut s'appeler la nébuleuse «rouge-verte-brune» et cela existe depuis plus de trente ans. Cela n'est nullement la gauche."
 
C'en est trop pour René Naba, qui se déchaine dans Libération du jour. Son rebond est également publié sur le site communautaire musulman auquel il collabore, oumma
Jean-Yves Camus est un politologue , expert reconnu des mouvements extrémistes, consulté par tous les média, de l'extrême-gauche à la droite.
Il ne cache pas qui il est : un juif pratiquant, républicain de gauche, anti-libéral, anti-islamophobe.
Il est chercheur associé à l'IRIS de Pascal Boniface, collaborateur d'Actualité Juive et réalise des rapports pour divers instituts de lutte contre les racismes, certains communautaires d'autres non.
 
Décrit comme un nationaliste arabe par Camus, Naba rectifie : il se définit comme un journaliste libre de toute attache et ne peut s'empêcher de renvoyer Camus aux siennes...puisqu'assez sournoisement il le décrit comme adossé à certaines instance communautaires. Le voilà alors à ses yeux disqualifier...La méthode : l'attaque ad homimem.
 
Dans une certaine confusion, il dénonce alors des propos qui tendent "à suggérer insidieusement une stigmatisation implicite", "sous couvert d'expertise -il y a- la suggestion, l'insinuation, la délation subliminale : le procédé est abject."
Méthode : l'insulte, puisque Camus se voit accuser de délation. C'est d'ailleurs le titre de la réponse : "Délation subliminale".
 
René Naba pratique là un terrorisme intellectuel inacceptable.
 
Les nationalistes-révolutionnaires soutiennent en effet le nationalisme arabe, or Naba en est un partisan, donc Naba est lu par cette ultra-droite. C'est ce que dit Camus et qui est inacceptable aux yeux de Naba. 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu