Avertir le modérateur

03/07/2007

Bouteldja avec nous ! Nous sommes tous des souchiens !

"Première, deuxième, troisième génération, nous somme tous des enfants d'immigrés"...comme tous les nousommetous, la formule a ses défauts, mais enfin, au moins comportait-t-elle une bonne dose de fraternité, d'humanisme, loin des nouveaux exclusivismes, loin de la nouvelle obsession "Identitaire"...Vous savez le nom que se donne une certaine extrême-droite...
C'en est désormais terminé...
Notamment grâce à Houria Bouteldja. Houria, vous l'avez certainement entendu chez Taddeï. C'est la responsable des "Indigènes des la République".
Belle et charismatique. Sans compromission. Radicale. Pour les adeptes d'esthétique, dont je fais un peu parti...elle constitue un bel "objet", une rareté...
Comparons un peu...vous les avez entendu, les porte-parole d'AC LeFeu en plateau, le poing levé de Bent...
Houria Bouteldja était invité le 21 juin dernier, lors de la dernière de « Ce soir ou jamais » présenté par Frédéric Taddéi...(ça décoiffe à partir de la 25ème seconde)


souchiens
envoyé par enbateau

Bouteldja, donc, adepte du Hamas et du Hezbollah, porte-parole du Mouvement des Indigènes de la République, comme dans un jeu de miroir, s'approprie donc une fois de plus le discours de ses supposés adversaires...(vous savez le "sioniste", "adeptes du choc des civilisations", "colonisateurs", "homme blanc"...). D'après elle, il y aurait d'un côté les "banlieues ethniques immigrés en crise identitaire -of course-", et de l'autre l'homme blanc occidental. Homme occidental "à rééduquer".

Plus précisément : "Il faut rééduquer le reste de la société de [sss] ...la société occidentale. Nous, on les appelle les souchiens, parce qu'il faut leur donner un nom : les blancs".
En vérité dire "les de souche", ç'est un peu connoté FN ça se comprend qu'elle ait besoin d'un néologisme...
Mais certains prétendent qu'elle parle de "sous-chiens"...Tant qu'on y est, j'ai une explication tout aussi farfelue...En vérité, elle voulait s'en prendre aux "alain finkielkrautien" mais sous le coup de l'émotion, c'est un autre Alain qui lui vient en tête ! Souchon bien sûr, "what else" comme dirait l'autre ! Mais ne sait-elle pas que sa musique est universelle ?


Commentaires

Dans les dictionnaires et la langue enseignée, le mot chien existe, mais pas souchien.
On entend donc "sous-chiens" et on comprend que les blancs sont des "sous-chiens".
"Chien" a du sens chez les musulmans: c'est une des pires insultes.
Le jeux de mot utilisé par Boutelja a pour but de pouvoir insulter les blancs tout en se protégeant de la justice.
Pourquoi les "blancs" tolèrent-ils de se faire pareillement cracher dessus?

Écrit par : Artiste | 08/07/2007

"Houria Bouteldja. Houria, vous l'avez certainement entendu chez Taddeï. C'est la responsable des "Indigènes des la République".
Belle et charismatique. Sans compromission. Radicale. Pour les adeptes d'esthétique, dont je fais un peu parti...elle constitue un bel "objet", une rareté..."


Ca doit être ça le féminisme nouveau, façon pro-choix!

Écrit par : jes | 10/07/2007

Sur le site indigènes Houria a mit un communiqué de presse à l'attention des mals-entendus
Sur ce coup là, les adpetes du racismes anti -blancs sont ridicules...

Écrit par : lagoy | 11/07/2007

Croyez-vous pouvoir nous enfumer longtemps à coup "d'universalisme abstrait"....
La France à une conception "racialiste" de la nation, conception qui est partagée tant par la gauche que par la droite...Si communautarisme il y a, c'est d'abord un "communautarisme blanc", un vieux réflexe colonial profondément ancré dans la cervelle des francaouis souchiens, qui postule que ces derniers sont les vrais français, les français "légitimes", qui ont une ascendance "naturelle" (civilisationelle) sur les français non-blancs, qui pour eux ne sont que des français de papier, des sous-citoyens qu'au mieux on tolère, lorsqu'elle sait rester à sa place ou qu'au pire on se promet de renvoyer par charter... Et tout cela se dissimule sous un discours de façade sur la "République", la "Laïcité", les "Droits de l'homme", en total décalage (le décalage devient de plus en plus criant! ) avec le réel concret et pratique... Ceux qui font semblant de ne pas voir cela sont des fumiers qui défendent leurs prébendes!

Écrit par : Bob | 12/07/2007

L'ambiguîté sémantique de "Souchien" est intéressante, mais les sous-chiens font partie d'une catégorie d'êtres humains sans frontières, quoique loti d'une identité universelle : les cons.

cela dit, le neologisme "Souchein", inventé par Houria Bouteldja est tout à fait adéquat au sens qu'elle y met. Sous une autre forme, c'est la même démarche politique que celle de Aimé Césaire ayant dit :

Le mot "Nègre" était lancé à la figure comme une injure, alors, moi, je l'ai ramassé et je l'ai brandi : NEGRE !!??? D'accord, NEGRE... (Césaire lève le poing en même temps qu'il s'exclame ainsi).

En fait, Houria invente une sorte d'équivalent décalé : Les Français de souche (c'est-à-dire blancs) nous traite de Bicots depuis des siècles, alors, nous qualifions ces Français de souche, ainsi qu'ils se nomment eux-mêmes, de Souchiens. Honni soit qui mal y pense !...

Les petits esprits offusqués et autres chaisières du philologiquement correct ont font tout un plat, mais la vengeance de l'esprit est un plat qui se balance à leur figure.

CHERE IMAGINATION, CE QUE J'AIME EN TOI, C'EST QUE TU NE PARDONNES PAS !
(André B reton).

Écrit par : Medordunoeil | 12/07/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu