Avertir le modérateur

30/06/2007

Robert Redeker accepte le soutien des Villiéristes...

Lu dans Respublica :

"Président du comité de soutien départemental à Chevènement en 2002, -Robert Redeker- souligne que ses principaux soutiens, ces derniers mois, ont été Nicolas Sarkozy, Vincent Peillon, Philippe de Villiers, André Gérin et Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse, sans oublier le rôle joué par Bernard-Henri Levy et Michel Onfray.
Certains lui reprocheront sans doute d’accepter le soutien de Philippe de Villiers, qui tolère l’intégrisme catholique, et ne combat que le seul intégrisme musulman. Mais quand, telle en Hollande la féministe Aayan Hirsi Ali, on est menacé de mort, et abandonné par toute une gauche « morale », on n’a pas forcément les moyens de faire la fine bouche"

Amara chez Sarkozy, la gauche républicaine avec De Villiers...sale temps !

 

medium_jaime_devilliers_shirt.jpg
 
 

29/06/2007

Spot TV pour le pamphlet de Corinne Maïer ?

On a depuis des mois droit à des séries d'encarts publicitaires à la gloire des déjà si peu médiatisés Marek Halter, Bernard Werber et autres... A quand les spots TV pour "cette marchandise comme les autres" ?
Corinne Maïer semble vouloir ouvrir la voie !

 


Zazoo Cannes
envoyé par elpouyou

Visionné près de 4 millions de fois sur youtube !

21/06/2007

Dérapage : Copé contre les "cloportes" socialistes

Si le Canard Enchaîné a rapporté le dérapage de Noachovitch, il a églament révélé l'existence d'une vidéo compromettante pour Jean-François Copé !
 
Tout semblait se jouer entre le très droitier sarkoziste historique Christian Estrosi et le néo-sarkoziste Jean-François Copé qui passe pour quelqu'un...d'ouvert justement...
C'est finalement Jean-François Copé qui a été élu par les députés en ce mercredi 20 juin 2007 pour devenir le Président du groupe UMP à l'Assemblée Nationale.
L'homme, plutôt télégénique, est lisse et plutôt modéré, même lorsqu'il promet d'arrêter la langue de bois dans un livre sans surprise...
 
medium_cope_promis_jarrete_lalanguedebois_red.JPG

 

Mais il est prêt à toutes les outrances lorsqu'il s'agit de s'en prendre à ses adversaires...et là sans langue bois !.

Le 7 juin 2007, Jean-François Copé, qui prend part à réunion publique dans une brasserie de Palaiseau, tient les propos qui suivent concernant ses adversaires de gauche :
« Quand on est capable, un jeudi matin, d'envoyer une petite cohorte de cloportes un peu agressive, venue m'expliquer qu'ils étaient là pour sauver la démocratie [...]. ça m'amuse parce que chez moi, à Meaux, nous avons aussi quelques résidus de cette nature... ».

Si Nicolas Sarkozy n'hésitait pas à accuser l'opposition d'être du côté des fraudeurs , Copé, lui, qualifie ses adversaires militants de "cloportes" et de "résidus"...

Voir la vidéo de Jean-François Copé à Palaisau le 7 juin 2007 en plein dérapage contrôlé

19/06/2007

Fadela Amara passe de Boutih à Boutin...Quand un hoax devient réalité...

Reçu il y a 3 semaines ce hoax mal intentionné :

medium_fadeladoctor01.jpg"Mme Fadela Amara nommée conseillère pour la laïcité auprès de Brice
Hortefeux, ministre de l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité nationale
et du Codéveloppement.
M. Malek Boutih est chargé de mission sur la sécurité dans les quartiers
défavorisés et sera, à ce titre, membre du cabinet de Mme Alliot-Marie, ministre
de l’Intérieur, de l’Outre-Mer et des Collectivités territoriales."

C'est chose en partie faite ! Fadela Amara devient secrétaire d'Etat de Christine Boutin, chargée de la politique de la ville.

Fadela Amara, qui ne passe pas pour être très fine, a-t-elle confondu Boutih et Boutin ?
Cette nomination est proprement hallucinante !
- Fadela rejoignait en 2005 Laurent Fabius...quelle crédibilité a-t-elle désormais ?
- Une des justification apportée dans la lutte contre "l'islamogauchisme", venant d'elle et d'amis de Charlie Hebdo/Prochoix, était "Pourquoi pas s'allier avec Christine Boutin tant que vous y êtes ? on est pas plus islamophobe que christianophobe, ni Ramadan ni Boutin"...

Caroline Fourest sur prochoix ne manque pas de réagir (à la troisième personne?) :

"Une déclaration qui ne manquera pas de faire tiquer ses alliés du combat contre l'intégrisme et pour la laïcité. Puisque Christine Boutin figure parmi les élus les plus violemment opposés au camp de la laïcité. Marraine d'associations anti-avortement et de think tank intégristes, anti-avortement, homophobes et sexistes, sa politique concernant les quartiers populaires consiste essentiellement à vouloir réenchanter les quartiers populaires à base de religion. Elle ne cache pas se demander si les islamistes sont bien à l'origine du 11/09 * et se rend volontiers au congrès de l'UOIF pour souligner tous ce que les croyants politiques ont en commun*. Elle a d'ailleurs nommé un prêtre pour mettre en oeuvre sa politique concernant les quartiers populaires"

Tristant Mendès-France souligne lui aussi le "grand écart idologique" et lui souhaite bonne chance...

medium_boutin_amara.jpg

 

17/06/2007

SHREK INVESTIGATION : Du chat botté au chat potté...

DU CHAT "BOTTE" AU CHAT "POTTE"... 

Alors que vient de sortir Shrek 3, j'aimerais m'arrêté un instant sur le personnage le plus savoureux du conte, j'ai nommé le "chat potté" !

Après investigation, voilà ce que wikipedia nous révèle à propos du fameux chat:

Son nom marque une nette filiation avec le Chat Botté de Charles Perrault. Dans la version originale du film, il garde d'ailleurs son nom de Puss in Boots, comme dans la version anglaise du conte.

Le jeu de mot en français est un clin d'œil à son grand chapeau. Lors de sa première rencontre avec Shrek et l'âne il leur fait savoir son nom en signant un P sur un arbre, détail qui a contraint, dans la version française, à lui trouver un nom commençant par la lettre P.

Voilà qui nous permettra de dormir l'esprit tranquille !

MUSIQUE

Bon, en fait tout cela est un peu prétexte à un petit intermède musical avec l'excellent "chat botté" (audio + vidéo live) du talentueux Thomas Fersen, actuellement "on ukulélé tour"  :


podcast

 



Par ailleurs, de très bon titres issus de B.O. de la saga Shrek, avec par exemple :

Smash Mouth - All Star

 

RUFUS WAINWRIGHT-HALLELUJAH

 

Rendez-vous en 2010 pour Shrek 4 !

14/06/2007

Face à DSK : Noachovitch sur les pas d'Oriana Fallaci

DSK, désormais opposé à Noachovitch pour le second tour des législatives, a appelé Snaoui et proposé de le rencontrer rapporte Europalestine...et dans le même temps refuse de condamner publiquement les outrances racistes de sa concurrente rapportées par le Canard Enchaîné...La politique a ses raisons que la raison ignore... 

 

medium_noachovitch_fillon.jpgLors d'un dîner intellectuel, la réunion d'un jury littéraire comprend-on, la dame aurait évoqué les capacités de séducteur de DSK, avant d'ajouter: "Moi, mon mari peut dormir tranquille. Dans ma circonscription, il n'y a que des Noirs et des Arabes. L'idée de coucher avec l'un d'eux me répugne".

Elle s'inscrit ainsi dans une certaine lignée historique... 

On se souvient de Fallaci qui vendait à un million d'exemplaires : "il y a quelque chose, dans les hommes arabes, qui dégoûte les femmes de bon goût"....

Ou de Le Pen, jeune député qui lançait à Pierre Mendès-France : "Vous n'ignorez pas que vous cristallisez sur votre personnage un certain nombre de répulsions patriotiques et presque physiques", 11 février 1958

Le sarkozisme décomplexé ne se résume bien trop souvent qu'à une libération de la parole raciste...Et infine à sa banalisation...

Rectificatif : rectificatif ce soir à On Refait Le Monde sur RTL, rapporté par Guy Birenbaum. La phrase exacte serait "L'idée de coucher avec l'un d'entre eux me répulse". Intéressant de noter que l'on retombe sur cette idée de répulsion qu'exprimait dans les mêmes termes Le Pen il y a 50 ans...

13/06/2007

Quand Jean-Paul Cruse encourageait une alliance des communistes et des ultra-nationalistes....

EXCLU : Ci-dessous trouvez le fameux article de Jean-Paul Cruse "Vers un front national" publié par l'Idiot International en mai 1993 (cliquer pour agrandissement) :

 

medium_cruse_vers_un_front_national_1.3.jpg
 
medium_cruse_vers_un_front_national_2.jpg
 

 

Il était question de Cruse dans mon post précédent, aujourd'hui connu comme animateur d'Europalestine ou du Parti des Musulmans de France du facho-islamiste Latrèche.

Une très bonne syntèse de REFLEXes, avec une conclusion extrêmement pertinente. Où l'on comprend que des personnalités aussi diverses que Dieudonné, Soral, De Benoist sur une ligne relativement identique et explosive qui ne laisse entrevoir, en aucun cas, des perspectives de modération pour le FN.

Cruse est un revenant que l’on espérait coincé à jamais dans les caves poussiéreuses du souverainisme. Cet ancien mao, puis militant du PCF fut longtemps journaliste à Libération ; il dut en démissionner en 1993 après avoir publié dans L’Idiot International un article titré « vers un Front National » appelant à « un violent sursaut de nationalisme, industriel et culturel » contre l’ultralibéralisme mondialisé illustré par « Wall Street, le sionisme international, la bourse de Francfort et les nains de Tokyo », et à « une politique autoritaire de redressement du pays », liant les problèmes « de l’immigration, du chômage et de l’insécurité urbaine » et prônant une alliance allant des communistes aux ultra-nationalistes, en passant par Chevènement et Pasqua… « On est loin, évidemment, du perfectionnement infini de la démocratie, et de mille bavardages (…) C’est un front qui se forge, et qui se forgera, qu’on aime ou qu’on n’aime pas. Dans une dynamique de redressement, de dépassement, d’efforts de citoyens lucides, contre la logique de crise, de soumission, d’avilissement et d’éclatement, qui déferle sur la planète au rythme du Sida ». C’est envoyé comme du Doriot, ce communiste passé au fascisme puis à la Collaboration sur des bases similaires ! Cruse était loin à l’époque d’être seul au PCF. Le rédac’ chef de L’Idiot International, Marc Cohen, avait participé à l’écriture du texte, et Jacques Dimet, du magazine communiste Révolution soutenait les mêmes idées… Du beau monde… le PCF avait dû s’interroger alors sur les rapprochements tout à fait officiels entre la Nouvelle Droite et l’Institut de Recherches Marxistes de Francette Lazard, membre du Bureau National, et a fait discrètement le ménage… L’affaire médiatique des « liaisons rouges-brunes » n’a duré qu’un été, et a donné naissance à des « comités de vigilance » vite disparus, comme d’habitude…

Mais cette volonté exprimée dans l’article n’est qu’une reprise de la vieille théorie du GRECE d’Alain de Benoist : la convergence des périphéries contre le centre, représentant le système en place. On lui donne alors le nom que l’on veut : discours « anti-système », « brun-rouge », « national-bolchevik » ou… « national-républicain »… Car Alain Soral, ex-communiste ré-inventeur pour le FN de ce concept, a revendiqué début décembre lors d’une conférence du FNJ niçois avoir été l’un des rédacteurs du texte signé Cruse, raison pour laquelle il a été exclus du PCF… Il avait avoué il y a quelques temps sa participation à La lettre écarlate, revue interne à la fédé de Paris du PCF qui défendait déjà ces idées… Vérité ou mensonge, Soral se pose de toute façon au sein du FN dans une continuité radicale historique qui détonne face aux rassurantes déclarations de sa copine Marine Le Pen. Le lifting ne serait donc qu’un maquillage…

09/06/2007

Législatives : un ami du Hamas face à DSK ?

Veille des législatives, petit bilan... 

Djamel Bouras reconnaît désormais la "complexité du conflit au Proche-Orient", invite les jeunes à se rendre en Israël et affirme s'être fait piéger à plusieurs reprises par le passé ! Si la polémique avec les antiracistes semble donc terminée, une autre polémique risque de prendre forme puisque dans l'interview il s'en prend au communiste Braouzec qui jouerait du soutien que lui apporte Europalestine...

En parlant d'Europalestine, ce mouvement extrémiste qui n'hésita pas à s'associer à Dieudonné, Soral, Mathlouti etc. , qui assure la promotion de Meyssan, présente un candidat, Boualem Snaoui, face à Dominique Strauss-Kahn dans la huitième circonscription du Val-d'Oise. Malgré ces compagnonages de route douteux, ce mouvement passe encore pour respectable.
Snaoui n'est pas seulement un agitateur d'Europalestine, mais également président du RESOCI (Réseau Solidaire Citoyen).
Boualem présente les activités de son réseau sur son site.
Il oublie nénanmoins de préciser que le secrétaire de son réseau est un certain Jean-Paul Cruse, souverainiste qui lançait dès les années 90, avec Alain Soral (et oui déjà), l'idée d'une union entre communistes, gaullistes et frontistes dans l'Idiot International, raillant "le sionisme international" et les "nains de Tokyo"...
Le RESOCI a également la particularité d'avoir participé au meeting fondateur du mouvement français de soutien au gouvernement Hamas (MSRPP) qui s'est tenu 30 avril 2006 à Ivry...

 

29/05/2007

Tout sauf Sarkozy -suite : quand René Naba use du terrorisme intellectuel contre Jean-Yves Camus

Jean-Yves Camus, dans sa tribune sur La vraie histoire du site Tout sauf Sarkozy publiée dans Libération le 21 mai, auquel j'ai déjà fait référence déclarait : 
 
"Michel Schneider affirme en outre avoir été le conseiller épisodique de Le Pen jusqu'en 2006. La présence sur le site Tout sauf Sarkozy de textes antisionistes radicaux, voire à connotation antijuive, repris (de manière autorisée ou non, c'est encore une autre question) d'autres sites Internet d'extrême gauche ou islamistes ne prouve rien d'autre qu'une évidence connue : il existe, à droite du FN, une mouvance groupusculaire glauque qui peut se reconnaître à la fois dans les écrits de son propre camp, dans ceux d'un disciple de Noam Chomsky comme Jean Bricmont et de nationalistes arabes comme René Naba. Cela peut s'appeler la nébuleuse «rouge-verte-brune» et cela existe depuis plus de trente ans. Cela n'est nullement la gauche."
 
C'en est trop pour René Naba, qui se déchaine dans Libération du jour. Son rebond est également publié sur le site communautaire musulman auquel il collabore, oumma
Jean-Yves Camus est un politologue , expert reconnu des mouvements extrémistes, consulté par tous les média, de l'extrême-gauche à la droite.
Il ne cache pas qui il est : un juif pratiquant, républicain de gauche, anti-libéral, anti-islamophobe.
Il est chercheur associé à l'IRIS de Pascal Boniface, collaborateur d'Actualité Juive et réalise des rapports pour divers instituts de lutte contre les racismes, certains communautaires d'autres non.
 
Décrit comme un nationaliste arabe par Camus, Naba rectifie : il se définit comme un journaliste libre de toute attache et ne peut s'empêcher de renvoyer Camus aux siennes...puisqu'assez sournoisement il le décrit comme adossé à certaines instance communautaires. Le voilà alors à ses yeux disqualifier...La méthode : l'attaque ad homimem.
 
Dans une certaine confusion, il dénonce alors des propos qui tendent "à suggérer insidieusement une stigmatisation implicite", "sous couvert d'expertise -il y a- la suggestion, l'insinuation, la délation subliminale : le procédé est abject."
Méthode : l'insulte, puisque Camus se voit accuser de délation. C'est d'ailleurs le titre de la réponse : "Délation subliminale".
 
René Naba pratique là un terrorisme intellectuel inacceptable.
 
Les nationalistes-révolutionnaires soutiennent en effet le nationalisme arabe, or Naba en est un partisan, donc Naba est lu par cette ultra-droite. C'est ce que dit Camus et qui est inacceptable aux yeux de Naba. 

26/05/2007

Antisarkozisme : Quand les Indigènes de la République empruntent la symbolique d'extrême-droite de "tout sauf Sarkozy"...

Une mini-polémique a eu lieu quant aux connivences qui existeraient entre l'extrême-droite et une partie de l'extrême-gauche sur le plan de l'antisarkozisme, notamment par l'intermédiaire du site TSS.
Cela commence par une tribune libre de Lilianne Kandel -proche du mouvement Pro-choix- publiée dans Libération le 17 mai, qui s'adresse ainsi à ses vieux amis de gauche : "Les antisémites et les racistes les plus abjects étaient à vos côtés".
Cela entraîne une réponse de Jean-Yves Camus un peu courte, puisqu'il se focalise sur la mise en cause du site internet TSS...Puis Caroline Fourest enfonce le clou sur le blog de Pro-choix, dans un texte né d'un agacement : "Je suis simplement agacée de la facilité avec laquelle toute la gauche anti-sarkozyste est mise dans le même sac !".
Au lieu de dénoncer une certaine dérive effective, ils prennent une position défensive...qui va jusqu'à une forme de dénégation par omission pour Jean-Yves Camus.
Et ce, car le débat est piégé...Les sarkozistes n'ont cessé dénoncer la diabolisation à tout propos. Sarkozy lui-même n'a cessé de troubler les termes du débat démocratique. Un exemple : il reconnaît dans un entretien à Philosopie Magazine "la part immense de l'inné". Certains vont jusqu'à l'accuser d'être un partisan de l'eugénisme...et lui prétend avoir juste voulu ouvrir le débat, rien de plus, alors qu'il a bel et bien pris des positions qui posent question...La ficelle est grosse. C'est toujours celle utilisée par les extrémistes qui se font passés pour de simples provocateurs...("Les chambres à gaz, je n'ai pas pu les voir"-"Vous avez pas bien compris, c'est aux historiens de faire leur travail", Le Pen "Le SIDA et Israël, il faut une enquête"-"Je n'ai fait que m'interroger", Dieudonné) Sur l'identité nationale, il accuse ses détracteurs avec un mauvaise foi sans nom. Ségolène Royal et Bayrou tiennent un discours nuancé au moment des affrontements de la Gare du Nord ? Les voilà diabolisés en partisan des casseurs, des tricheurs.
La remise en cause de l'antisarkozisme est dans ce contexte délicat. Surtout que l'argument de l'antisémitisme a été brandi par FOG dans Le Point. Difficile alors pour Fourest et Camus de se positionner sur ce terrain délicat qui a déjà été labouré par l'adversaire et pas forcément dans les bons termes.

Tout ça pour en venir à une illustration de la thèse de Kandel.
Je suis récemment tombé sur un lapsus intéressant des Indigènes, sur leur site.

Logo du site d'extrême-droite TSS, point de ralliement de la frange la plus "décomplexée" de l'antisarkozisme.
 
medium_tss_sarko_drapeaux.jpg

 
A la une du site des Indigènes, magie magie ! 
medium_lesindigenes_sarko_drapeaux2.3.jpg
 
medium_drapeaux_indigenes.jpg 
 
 
Bien sûr, ce n'est pas le responsable du site Indigène qui est allé chercher la photo. C'est le fait de l'auteur de l'article, qui dévoile ainsi certaines de ses sources d'information. Reste que cela n'a gêné personne.
 
Mais je reviendrai certainement sur la dérive bien profonde que connait les Indigènes de la République, que l'on observe également  dans certains mouvements pro-palestiniens.
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu