Avertir le modérateur

13/01/2009

Les manifestants sont pro-hamas, les émeutiers antisémites, par Jean-Yves Camus

In Paris, Pro-Palestine Demos Were Pro-Hamas,

January 10, 2009 - by Jean-Yves Camus


The biggest demonstration against the Israeli military intervention in the Gaza Strip took place on January 3 in Paris. More than 20,000 attended, most of them Muslims — many, in fact, radical Muslims. This was not just another pro-Palestine demonstration (there have been dozens of them every year since the start of the Second Intifada); this was an Islamist urban riot. Cars were burned, property was destroyed, and policemen were hurt by an angry mob of about 500 anti-Jewish youth, mostly coming from the suburbs of the capital city to loot and yell their hatred of anything Israeli, Jewish, or simply representing the French state, which they see as an ally of the “Zionists.”

The pro-Gaza demos began on December 30, 2008, when about 4,000 gathered in Paris at the call of the leftist parties (the Communists, the Green Party, and the Trotskyite Ligue Communiste Révolutionnaire, but not the Socialists), and the major pro-Palestine organizations like the Association France-Palestine Solidarité. Even on the first day of their mobilization, it was clear that the crowd was asking for more than the usual slogans in support of the PLO, Mahmoud Abbas, and the “rights of the Palestinian people.” They were asking the French left to express open and plain support for Hamas and what it stands for: destroying the state of Israel and blaming the “Zionists” for every evil in the world. Within the French pro-Palestine movement, many think the Palestinian Authority is too moderate and say that the only “resistance” today is that of Hamas and Hezbollah. As a result, there were many flags with the emblem of both movements in the ranks of the demo. While the official slogan was “Stop the bombing and blockade in Gaza,” there was a huge flag in the crowd which read: “Paris - Gaza - Beirut - Kabul - Baghdad - Jenin, Resistance!” In other words: in the name of anti-imperialism, spread terrorism and Islamic fundamentalism on French soil.

On December 31, another demo took place in the heart of Paris, at the call of the Parti des Musulmans de France (PMF) and the Collectif Sheikh Yassine (Sheikh Yassin Group), named after the late leader of Hamas. The PMF is a radical fringe movement which is openly anti-Semitic. Its president, Mohammed Ennacer Latrèche, went on a trip to Iraq in 2003, just before Saddam’s fall, together with some of the most hard-line anti-Zionists from the extreme right, such as Hervé Van Laethem from Belgium and French members of the Réseau Radical, a national revolutionary group. The PMF, which marched through the heavily Muslim districts of northern Paris, had organized the demo by explaining that the Israeli strike was caused by the belief of the Tsahal soldiers in “their Torah, which has become an inspiration for committing the most filthy crimes.” The same slogans were repeated the following day, when Israeli Foreign Minister Tzipi Livni was in Paris, by about 800 Islamists burning Israeli flags in front of the Paris Opera, while a bunch of radicals chanted, “Israel, you are Nazi” and “Long live Hamas.” Another popular slogan then was: “United Nations, in 48 you gave birth to a monster and you named it Israel.”

SUITE

05/01/2009

Manifestation à Paris : démonstration de force des amis du Hamas et des islamistes antijuifs

Malheureusement, le gouvernement israélien, qui avait menacé de "nettoyer" Gaza a mis ses menaces à exécution...

Cela donne des ailes aux amis français du Hamas et du Hezbollah, qui étaient largement présents à la "manifestation unitaire pour l'arrêt du massacre du peuple palestinien" du samedi 3 janvier à Paris. Les media, quand ils ont pris la peine de s'intéresser à cette manifestation, ont , pour la plupart, passé sous silence la teneur de certains slogans, la couleur de certains drapeaux, la signification de certains cris...Les personnalités politiques présentes telles qu'O.Besancenot, MG. Buffet ou le secrétaire national du PS Razzy Hammadi restent eux aussi silencieux sur ces "dérapages" !

ScreenShot001.jpg


Il faut dire que la montée en puissance du Hamas en Palestine même a largement contribué à la montée d'un courant Hamasophile en Europe même.

Qui a contribué aux débordements de la manifestation de samedi ? Dans quels cortèges l'intolérable a-t-il été toléré ?


Au niveau de la gauche, il y a les Indigènes de la République (vidéos de leur cortège).
Les Indigènes de la République ont manifesté derrière la banderole : "soutien au hamas et à la résistance armée".
Slogans : "défaite pour Israël, gloire à la résistance", "gloire aux martyres de la résistance", "le hamas est dans la rue, l'intifada continue". Dans sa foule, des slogans arabes/islamiques sont également scandés : "par notre âme par notre sang nous nous sacrifions pour toi Palestine", "la illah ila allah mohamed rassoul allah". La porte-parole Houria Bouteldja termine par un tonitruant "vive le hamas, vive le hezbollah et toutes les résistances du monde arabe".

Manif_Palestine_061_boussoumah.jpgYoussef Boussoumah, numéro 2 des Indigènes et responsable de la très respectée Campagne des missions civiles protection peuple palestinien (CCIPPP) était également à la mainoeuvre. Sur son blog, il appelle à un ambigu boycott généralisé des "sionistes"...

 

 

Comme on peut le voir sur des photos diffusés sur le site même des Indigènes, manifester avec des croix gammées assocées à des étoiles de David ne les dérange absolument pas.. Sous les yeux d'Houria Bouteldja ! (cliquer sur photo pour agrandissement)
Manif_Palestine_110_croixgammées.jpgManif_Palestine_029_nazisioniste.jpg

Manif_Palestine_067-nazi_holocauste.jpg

 

L'extrême-droite islamique était également présente en la personne de Mohamed Enacer Latrèche et son Parti des Musulmans de France (leurs vidéos). Il n'a pas manqué de lancer un appel à jeter les Israéliens à la mer...Latrèche est un drôle d'humaniste : il veut que les "sionistes" quittent " toute Palestine" tout en s'alliant à l'extrême francophone la plus radicale...qui souhaitent en son for intérieur l'inverse (tous les Juifs en Israël) !
De son camion, de sa sono, n'ont pas cessé les appels contre les "yahoud", les appels au martyre "par notre âme par notre sang nous nous sacrifions pour toi Palestine" et autres "allah est grand". Tribune Juive avec en couverture Carla Bruni a été copieusement sifflé.


Latrèche a manifesté en compagnie de l'ex bureau de campagne de Dieudonné : "La pierre et l'olivier" de Ginette Hess Skandrani et le "Collectif sheikh yassine" d'Abdelhakim Sefrioui. Un hommage appuyé a d'ailleurs été rendu au bouffon :

 

liste-euro-palestine.bmpEnfin, il faut citer la CAPJPO-Europalestine, toujours à la remorque d'antisionistes judéophobes et très opposé à l'Autorité palestinienne : en 2004 cela leur vaut d'être exclu du collectif national pour la Palestine.
La CAPJPO s'associe depuis 2004 avec de multiples personnages douteux : Alain Soral, Dieudonné M'Bala, T.Mathlouthi, Jean-Paul Cruse, Alain Ménargues, Thierry Meyssan, Gilad Atzmon...
Sur son site internet, elle vient de relayer un dessin représentant Livni en Hitler. Ce dessin est issu du blog "parodique" ignoble de Gilad Atzmon. Ce blog met en scnène une yiddish mama, sioniste hystérique, ennemie du genre humain et des "goy", dans la très longue tradition judéophobe de dénonciation du "racisme juif".
Ils ont donc de drôles de lecture, n'est-ce pas !
Depuis quelques semaines, la CAPJPO n'a d'ailleurs de cesse de dénoncer les "SS israéliens", "l'holocauste à Gaza", le "ghetto Gaza", la "solution finale à Gaza"...
De plus, ils viennent d'atteindre un nouveau palier dans le nauséabond en qualifiant d'incitation à la haine raciale...un appel à la paix civile entre juifs et musulmans lancé par Gilles Bernheim !! Si appeler à la paix avec les musulmans, c'est du racisme, est-ce à dire que des "représailles" antijuives de musulman reviendraient à de l'antiracisme ?


Jusqu'à présent, aucune réaction de la part du MRAP, de la LCR ou du PCF ! Au contraire. On a eu le droit à un communiqué commun du CCIPPP de Boussoumah (Indigènes) et du MRAP de Mouloud Aounit se félicitant d'un "grand succès", tout en regrettant des incidents ayant impliqué "50 jeunes révoltés" par les CRS...

19/10/2008

On a crié "mort aux juifs" au spectacle de Dieudonné

L'UEJF Strasbourg dénonce le rire raciste et antisémite

Par uejf - 17 octobre 2008 19:26

Mardi 14 octobre 2008, au Palais de la Musique et des Congrès à Strasbourg, Dieudonné se donnait en spectacle devant une foule d'ores et déjà conquise.

Le spectacle débute sur une allusion aux agressions antisémites dans le 19ème qui ont récemment défrayé la chronique. Au mot "kippa" la foule frémit.
Le ton est donné.
Dieudonné poursuit par un long laïus sur Julien Dray,"porte parole du PS, futur ministre et futur président d'Israel" (acclamation de la foule) qu'il termine en évoquant l'agression d'Ilan Halimi, ou devrais je dire " un mec qui s'est fait buter par des barbares" (rires) ...

Le point culminant de son spectacle, demeure sans aucun doute, l'entrée en scène d'un personnage de déporté, puisque "Sarkozy a fait passé une directive pour qu'il y'ait un déporté dans tous les spectacles". Dieudonné s'agite sur l'homme en pyjama rayé, fait semblant de lever la main sur lui, puis le force à dire "Messieurs, dames, n'oubliez pas! " et ce dernier sort en passant par le public en mendiant...Dans la foule, on pouvait entendre " Mort aux juifs".

Si les juifs sont pour lui une source d'inspiration évidente, Dieudonné ne se prive pas non plus de nous faire partager son point de vue à l'égard des pygmés, tout aussi virulent.

Au regard de ce qui précède, l'UEJF Strasbourg dénonce le rire raciste et antisémite. Peut-on tout laisser dire au nom du rire? Peut-on vraiment se réfugier derrière l'humour pour faire passer de tels messages?
Dieudonné nous a déjà, par le passé, montré son caractère raciste et antisémite, est- il tolérable de lui permettre de produire un tel spectacle?

 

werlet_dieudonne.JPGQui pour crier de telles ignonimies ? Certains voudront en remettre une louche sur les "immigrés" toujours haineux. Peut-être faut-il d'avantage regarder du côté des nouveaux amis de Dieudonné et Kémi Séba : après le lepenosorlisme, ils se sont drôlement rapprochés d'un mouvement littéralement et ouvertement national-socialiste qui dénonce la gouvernance sioniste mondiale et autre "mafia juive"...

1ermai2-f1100.jpg

 

Technikart a également testé Dieudonné et son "j'ai fait l'con"(L'extrême-droite black-blanc-beur, 8 octobre 2008)

technikart_dieudonne_jaifaitlcon.jpg

Voir aussi...

03/07/2007

Bouteldja avec nous ! Nous sommes tous des souchiens !

"Première, deuxième, troisième génération, nous somme tous des enfants d'immigrés"...comme tous les nousommetous, la formule a ses défauts, mais enfin, au moins comportait-t-elle une bonne dose de fraternité, d'humanisme, loin des nouveaux exclusivismes, loin de la nouvelle obsession "Identitaire"...Vous savez le nom que se donne une certaine extrême-droite...
C'en est désormais terminé...
Notamment grâce à Houria Bouteldja. Houria, vous l'avez certainement entendu chez Taddeï. C'est la responsable des "Indigènes des la République".
Belle et charismatique. Sans compromission. Radicale. Pour les adeptes d'esthétique, dont je fais un peu parti...elle constitue un bel "objet", une rareté...
Comparons un peu...vous les avez entendu, les porte-parole d'AC LeFeu en plateau, le poing levé de Bent...
Houria Bouteldja était invité le 21 juin dernier, lors de la dernière de « Ce soir ou jamais » présenté par Frédéric Taddéi...(ça décoiffe à partir de la 25ème seconde)


souchiens
envoyé par enbateau

Bouteldja, donc, adepte du Hamas et du Hezbollah, porte-parole du Mouvement des Indigènes de la République, comme dans un jeu de miroir, s'approprie donc une fois de plus le discours de ses supposés adversaires...(vous savez le "sioniste", "adeptes du choc des civilisations", "colonisateurs", "homme blanc"...). D'après elle, il y aurait d'un côté les "banlieues ethniques immigrés en crise identitaire -of course-", et de l'autre l'homme blanc occidental. Homme occidental "à rééduquer".

Plus précisément : "Il faut rééduquer le reste de la société de [sss] ...la société occidentale. Nous, on les appelle les souchiens, parce qu'il faut leur donner un nom : les blancs".
En vérité dire "les de souche", ç'est un peu connoté FN ça se comprend qu'elle ait besoin d'un néologisme...
Mais certains prétendent qu'elle parle de "sous-chiens"...Tant qu'on y est, j'ai une explication tout aussi farfelue...En vérité, elle voulait s'en prendre aux "alain finkielkrautien" mais sous le coup de l'émotion, c'est un autre Alain qui lui vient en tête ! Souchon bien sûr, "what else" comme dirait l'autre ! Mais ne sait-elle pas que sa musique est universelle ?


09/06/2007

Législatives : un ami du Hamas face à DSK ?

Veille des législatives, petit bilan... 

Djamel Bouras reconnaît désormais la "complexité du conflit au Proche-Orient", invite les jeunes à se rendre en Israël et affirme s'être fait piéger à plusieurs reprises par le passé ! Si la polémique avec les antiracistes semble donc terminée, une autre polémique risque de prendre forme puisque dans l'interview il s'en prend au communiste Braouzec qui jouerait du soutien que lui apporte Europalestine...

En parlant d'Europalestine, ce mouvement extrémiste qui n'hésita pas à s'associer à Dieudonné, Soral, Mathlouti etc. , qui assure la promotion de Meyssan, présente un candidat, Boualem Snaoui, face à Dominique Strauss-Kahn dans la huitième circonscription du Val-d'Oise. Malgré ces compagnonages de route douteux, ce mouvement passe encore pour respectable.
Snaoui n'est pas seulement un agitateur d'Europalestine, mais également président du RESOCI (Réseau Solidaire Citoyen).
Boualem présente les activités de son réseau sur son site.
Il oublie nénanmoins de préciser que le secrétaire de son réseau est un certain Jean-Paul Cruse, souverainiste qui lançait dès les années 90, avec Alain Soral (et oui déjà), l'idée d'une union entre communistes, gaullistes et frontistes dans l'Idiot International, raillant "le sionisme international" et les "nains de Tokyo"...
Le RESOCI a également la particularité d'avoir participé au meeting fondateur du mouvement français de soutien au gouvernement Hamas (MSRPP) qui s'est tenu 30 avril 2006 à Ivry...

 

26/05/2007

Antisarkozisme : Quand les Indigènes de la République empruntent la symbolique d'extrême-droite de "tout sauf Sarkozy"...

Une mini-polémique a eu lieu quant aux connivences qui existeraient entre l'extrême-droite et une partie de l'extrême-gauche sur le plan de l'antisarkozisme, notamment par l'intermédiaire du site TSS.
Cela commence par une tribune libre de Lilianne Kandel -proche du mouvement Pro-choix- publiée dans Libération le 17 mai, qui s'adresse ainsi à ses vieux amis de gauche : "Les antisémites et les racistes les plus abjects étaient à vos côtés".
Cela entraîne une réponse de Jean-Yves Camus un peu courte, puisqu'il se focalise sur la mise en cause du site internet TSS...Puis Caroline Fourest enfonce le clou sur le blog de Pro-choix, dans un texte né d'un agacement : "Je suis simplement agacée de la facilité avec laquelle toute la gauche anti-sarkozyste est mise dans le même sac !".
Au lieu de dénoncer une certaine dérive effective, ils prennent une position défensive...qui va jusqu'à une forme de dénégation par omission pour Jean-Yves Camus.
Et ce, car le débat est piégé...Les sarkozistes n'ont cessé dénoncer la diabolisation à tout propos. Sarkozy lui-même n'a cessé de troubler les termes du débat démocratique. Un exemple : il reconnaît dans un entretien à Philosopie Magazine "la part immense de l'inné". Certains vont jusqu'à l'accuser d'être un partisan de l'eugénisme...et lui prétend avoir juste voulu ouvrir le débat, rien de plus, alors qu'il a bel et bien pris des positions qui posent question...La ficelle est grosse. C'est toujours celle utilisée par les extrémistes qui se font passés pour de simples provocateurs...("Les chambres à gaz, je n'ai pas pu les voir"-"Vous avez pas bien compris, c'est aux historiens de faire leur travail", Le Pen "Le SIDA et Israël, il faut une enquête"-"Je n'ai fait que m'interroger", Dieudonné) Sur l'identité nationale, il accuse ses détracteurs avec un mauvaise foi sans nom. Ségolène Royal et Bayrou tiennent un discours nuancé au moment des affrontements de la Gare du Nord ? Les voilà diabolisés en partisan des casseurs, des tricheurs.
La remise en cause de l'antisarkozisme est dans ce contexte délicat. Surtout que l'argument de l'antisémitisme a été brandi par FOG dans Le Point. Difficile alors pour Fourest et Camus de se positionner sur ce terrain délicat qui a déjà été labouré par l'adversaire et pas forcément dans les bons termes.

Tout ça pour en venir à une illustration de la thèse de Kandel.
Je suis récemment tombé sur un lapsus intéressant des Indigènes, sur leur site.

Logo du site d'extrême-droite TSS, point de ralliement de la frange la plus "décomplexée" de l'antisarkozisme.
 
medium_tss_sarko_drapeaux.jpg

 
A la une du site des Indigènes, magie magie ! 
medium_lesindigenes_sarko_drapeaux2.3.jpg
 
medium_drapeaux_indigenes.jpg 
 
 
Bien sûr, ce n'est pas le responsable du site Indigène qui est allé chercher la photo. C'est le fait de l'auteur de l'article, qui dévoile ainsi certaines de ses sources d'information. Reste que cela n'a gêné personne.
 
Mais je reviendrai certainement sur la dérive bien profonde que connait les Indigènes de la République, que l'on observe également  dans certains mouvements pro-palestiniens.

24/05/2007

Djamel Bouras : connexions troublantes pour un MoDem, et de quelques autres people...

La saga des soutiens people vous a passionné ? Le soutien de Farrougia à Sarko, de Lindon à Bayrou, du rappeur Keri James à Ségolène Royal ? Et bien vous allez vous régalez avec les législatives, pour le meilleur et surtout pour le pire...

Djamel Bouras...

medium_bouras_bayrou.2.jpg
Djamel Bouras, le 24 mai 2007 au Zénith de Paris.

Champion du monde du judo, musulman convaincu qui dédia par le passé sa médaille aux musulmans oppressés de par le monde. Ça inspire le respect, forcément. Il représentera le MODEM dans une circonscriptions du 93. Il est donc question d'autre chose que le MEI... User de sa notoriété pour des causes justes mais potentiellement polémiques, être sportif mais également citoyen "conscient", moi j'applaudis. Dans un tout autre registre, ça vaut également pour un BHL. Mais malheureusement son engagement dépasse fréquemment les bornes, comme c'est trop souvent le cas avec certains militants de l'Islam...

Cela commença par un dérapage à feu "Tout le monde en parle" de Thierry Ardisson en janvier 2004... On le retrouve alors de plus en plus au côté de Dieudonné et d'un certain Nouari Khiari. Quand il s'agit de demander la démission de Marc Olivier Fogiel - accusé de racisme pour ouvrir un contre-feu - on le retrouve au côté du comédien. Quand il s'agit de manifester pour que la chaîne islamiste Al-Manar puisse continuer à être diffusé, d'en faire l'apologie, on les retrouve tous les trois. Quand il s'agit de manifester contre l'interdiction du voile à l'école à l'appel de Latrèche, il n'est alors pas loin de Khiari. Alors pour information, Nouari Khiari, son ami, est un militant musulman antisioniste ultra, qui a longtemps été proche du FN et de ...Farid Smahi. C'est une très bonne source d'information, Reflexes anti-fasciste, qui révèle toutes ces connexions.

Pour finir, voilà un florilège de la pensée complotiste de D.Bouras :

"Je tiens à remercier Dieudo, cet homme libre. J’espère que vous allez continuer à le soutenir. Il y a certaines puissances qui nous font beaucoup de mal", Décembre 2004 sur la scène du Zénith.
"Moi, vous voulez que je vous montre les communautaires ? J'peux vous en montrer tous les jours...des gens qui se marient qu'entre eux, des gens qui mangent que dans leurs restos, ...des gens qui mettent leur argent que dans leurs banques, etc…", Décembre 2004, soutien public à Al-Manar.

Dans une interview donnée à la Revue du Liban en août 2006, après avoir soutenu le Hezbollah, il délivre le fond de sa pensée :

"Estimez-vous être boycotté par certains médias en France ? Je pense être boycotté par certains médias contrôlés par les sionistes; je ne dis pas les juifs, mais bien les sionistes, comme il convient de faire la différence entre musulmans et islamistes."

Dommage Bouras, car tu es effectivement boycotté par les media juifs ! Et il aurait été correcte de le dire dans ces termes. Et je vais te la donner la liste de ces medias contrôlés par les Juifs qui te boycottent ! Il se nomment RCJ, Radio Shalom, Radio J, TFJ, Tribune Juive...Leurs propriétaires ont pour nom Assaraf, Abbouaf et j'en passe...voilà pour les amateurs de listes. Mais pour le reste, les "media contrôlés par les sionistes"...ça relève bien de la petite paranoïa antisémite...

Mais la question Bouras/MODEM est moins anodine qu'elle pourrait en avoir l'air, car elle dépasse la question de telle ou telle personne. Bayrou, seul dirigeant politique à s'être abstenu lors du vote renforçant la laïcité à l'école, a obtenu le soutien de l'UOIF à la Présidentielle, et certains militants musulmans semblent attendre beaucoup de lui...La responsabilité qui est ainsi confié à Bouras constitue donc un symbole fort à leurs yeux...et s'il devait il y avoir clash, le MODEM serait alors réduit au rang de parti politique à la solde de qui vous savez...

Le Modem-UDF attirant à lui des individus, des courants, venant de tout horizon, assez logiquement, la nomination de Bouras comme représentant dans la 2e circonscription de Seine-Saint-Denis commencerait à faire polémique selon Prochoix.

J'allais oublié ! Last but not the least ! Dieudonné soutient un copain FN à Reims et BHL son poteau Carrignon à Grenoble...Vinz si tu me lis...

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu