Avertir le modérateur

03/07/2007

Bouteldja avec nous ! Nous sommes tous des souchiens !

"Première, deuxième, troisième génération, nous somme tous des enfants d'immigrés"...comme tous les nousommetous, la formule a ses défauts, mais enfin, au moins comportait-t-elle une bonne dose de fraternité, d'humanisme, loin des nouveaux exclusivismes, loin de la nouvelle obsession "Identitaire"...Vous savez le nom que se donne une certaine extrême-droite...
C'en est désormais terminé...
Notamment grâce à Houria Bouteldja. Houria, vous l'avez certainement entendu chez Taddeï. C'est la responsable des "Indigènes des la République".
Belle et charismatique. Sans compromission. Radicale. Pour les adeptes d'esthétique, dont je fais un peu parti...elle constitue un bel "objet", une rareté...
Comparons un peu...vous les avez entendu, les porte-parole d'AC LeFeu en plateau, le poing levé de Bent...
Houria Bouteldja était invité le 21 juin dernier, lors de la dernière de « Ce soir ou jamais » présenté par Frédéric Taddéi...(ça décoiffe à partir de la 25ème seconde)


souchiens
envoyé par enbateau

Bouteldja, donc, adepte du Hamas et du Hezbollah, porte-parole du Mouvement des Indigènes de la République, comme dans un jeu de miroir, s'approprie donc une fois de plus le discours de ses supposés adversaires...(vous savez le "sioniste", "adeptes du choc des civilisations", "colonisateurs", "homme blanc"...). D'après elle, il y aurait d'un côté les "banlieues ethniques immigrés en crise identitaire -of course-", et de l'autre l'homme blanc occidental. Homme occidental "à rééduquer".

Plus précisément : "Il faut rééduquer le reste de la société de [sss] ...la société occidentale. Nous, on les appelle les souchiens, parce qu'il faut leur donner un nom : les blancs".
En vérité dire "les de souche", ç'est un peu connoté FN ça se comprend qu'elle ait besoin d'un néologisme...
Mais certains prétendent qu'elle parle de "sous-chiens"...Tant qu'on y est, j'ai une explication tout aussi farfelue...En vérité, elle voulait s'en prendre aux "alain finkielkrautien" mais sous le coup de l'émotion, c'est un autre Alain qui lui vient en tête ! Souchon bien sûr, "what else" comme dirait l'autre ! Mais ne sait-elle pas que sa musique est universelle ?


26/05/2007

Antisarkozisme : Quand les Indigènes de la République empruntent la symbolique d'extrême-droite de "tout sauf Sarkozy"...

Une mini-polémique a eu lieu quant aux connivences qui existeraient entre l'extrême-droite et une partie de l'extrême-gauche sur le plan de l'antisarkozisme, notamment par l'intermédiaire du site TSS.
Cela commence par une tribune libre de Lilianne Kandel -proche du mouvement Pro-choix- publiée dans Libération le 17 mai, qui s'adresse ainsi à ses vieux amis de gauche : "Les antisémites et les racistes les plus abjects étaient à vos côtés".
Cela entraîne une réponse de Jean-Yves Camus un peu courte, puisqu'il se focalise sur la mise en cause du site internet TSS...Puis Caroline Fourest enfonce le clou sur le blog de Pro-choix, dans un texte né d'un agacement : "Je suis simplement agacée de la facilité avec laquelle toute la gauche anti-sarkozyste est mise dans le même sac !".
Au lieu de dénoncer une certaine dérive effective, ils prennent une position défensive...qui va jusqu'à une forme de dénégation par omission pour Jean-Yves Camus.
Et ce, car le débat est piégé...Les sarkozistes n'ont cessé dénoncer la diabolisation à tout propos. Sarkozy lui-même n'a cessé de troubler les termes du débat démocratique. Un exemple : il reconnaît dans un entretien à Philosopie Magazine "la part immense de l'inné". Certains vont jusqu'à l'accuser d'être un partisan de l'eugénisme...et lui prétend avoir juste voulu ouvrir le débat, rien de plus, alors qu'il a bel et bien pris des positions qui posent question...La ficelle est grosse. C'est toujours celle utilisée par les extrémistes qui se font passés pour de simples provocateurs...("Les chambres à gaz, je n'ai pas pu les voir"-"Vous avez pas bien compris, c'est aux historiens de faire leur travail", Le Pen "Le SIDA et Israël, il faut une enquête"-"Je n'ai fait que m'interroger", Dieudonné) Sur l'identité nationale, il accuse ses détracteurs avec un mauvaise foi sans nom. Ségolène Royal et Bayrou tiennent un discours nuancé au moment des affrontements de la Gare du Nord ? Les voilà diabolisés en partisan des casseurs, des tricheurs.
La remise en cause de l'antisarkozisme est dans ce contexte délicat. Surtout que l'argument de l'antisémitisme a été brandi par FOG dans Le Point. Difficile alors pour Fourest et Camus de se positionner sur ce terrain délicat qui a déjà été labouré par l'adversaire et pas forcément dans les bons termes.

Tout ça pour en venir à une illustration de la thèse de Kandel.
Je suis récemment tombé sur un lapsus intéressant des Indigènes, sur leur site.

Logo du site d'extrême-droite TSS, point de ralliement de la frange la plus "décomplexée" de l'antisarkozisme.
 
medium_tss_sarko_drapeaux.jpg

 
A la une du site des Indigènes, magie magie ! 
medium_lesindigenes_sarko_drapeaux2.3.jpg
 
medium_drapeaux_indigenes.jpg 
 
 
Bien sûr, ce n'est pas le responsable du site Indigène qui est allé chercher la photo. C'est le fait de l'auteur de l'article, qui dévoile ainsi certaines de ses sources d'information. Reste que cela n'a gêné personne.
 
Mais je reviendrai certainement sur la dérive bien profonde que connait les Indigènes de la République, que l'on observe également  dans certains mouvements pro-palestiniens.
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu